Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans menu_set_active_trail() (ligne 2404 dans /home/admacade/public_html/includes/menu.inc).

PROTECTION DES TALUS AUTOROUTIERS PAR ARCADES BETONNEES OU MAÇONNEES

< retour à la liste

PROTECTION DES TALUS AUTOROUTIERS PAR ARCADES BETONNEES OU MAÇONNEES

PRESENTATION GENERALE

L’érosion pluviale des sols des talus a jusqu’à présent été étudiée par les agronomes et pédologues qui ont analysé le phénomène et proposé les démarches expérimentales pour tenter de le quantifier. Très sommairement on peut schématiser l’analyse qu’ils en ont faite, en disant que ce phénomène est un processus qui, une fois amorcé, s’accélère tant que les conditions de pluie qui l’ont initié ne régressent pas et qui, lorsqu’il est interrompu, peut reprendre dès que ces conditions sont à nouveau retrouvées. Le résultat, est l’apparition dans le talus de petites griffes ou rigoles de quelques centimètres de largeur et profondeur qui se développent pour donner tout d’abord des ravines plus larges et plus profondes et puis de véritables tranchées d’érosion atteignant des dimensions de plusieurs mètres, susceptibles de mettre sérieusement en péril la stabilité du talus.   

L’ensemble des désordres cités impose de trouver des mesures adéquates pour éviter l’érosion des talus. Les premiers essais expérimentaux au Maroc dans l’utilisation des arcades bétonnées pour protéger les talus de déblais et de remblais autoroutiers contre l’érosion pluviale ont été réalisés par la Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) dans la section autoroutière Tanger-Rabat. Lors de cette phase expérimentale, des arcades d’un rayon de 25 m ont été arbitrairement utilisés. Les observations faites quelques années après leur mise en place montrent que la dimension de ces derniers doit être adaptée notamment au type de sol formant le talus. C’est dans ce cadre qu’une étude visant l’élaboration d’un modèle numérique de conception et de dimensionnement de ce système de protection est entreprise par ADM ACADEMIE, cette étude fait l’objet de travaux de thèse de doctorat.

PARTENARIAT

  • Université de Marrakech.

EN SAVOIR PLUS